L’avocat fiscaliste : un meilleur allié dans le cadre d’un contrôle fiscal

L’avocat fiscaliste : un meilleur allié dans le cadre d’un contrôle fiscal

24 avril 2020 Non Par Jacky

Le contrôle du respect des règles en matière de fiscalité est de plus en plus renforcé, tant pour les particuliers que pour les entreprises. Et donc, connaître le jargon utilisé par l’administration fiscale lors d’un audit fiscal est crucial. Si celui-ci est déjà achevé et que l’entité est menacée de devoir payer des rappels d’impôts importants, par exemple, il va falloir rapidement contacter un avocat fiscaliste. Il saura répondre aux interrogations de son client, et ce, dans les meilleurs délais.

Pourquoi recourir à un avocat fiscaliste dans le cadre d’un contrôle fiscal ?

Le rôle du fisc est d’effectuer un diagnostic fiscal auprès de toute entreprise. Cela concerne aussi bien les grandes que les petites sociétés, à savoir les TPE et les PME. Cet examen est, en quelque sorte, la contrepartie naturelle du système déclaratif. De ce fait, l’avocat en question intervient pour rassurer tout chef d’entreprise et pour constituer un barrage par rapport à l’administration fiscale. Il se peut, en effet, que la société cliente ait commis des erreurs et se pose des questions sur les conséquences de ses actes. L’intervenant se chargera de déceler les risques liés aux obligations déclaratives de son client.

Il indiquera ensuite la gravité de la situation. Il va aussi quantifier les risques réels et les chances de réussite. Il accompagne son client tout au long de l’affaire, et il lui dira jusqu’à quel point il est possible de résoudre le problème. Il pourra de même juger nécessaire une négociation ou un contentieux. Son rôle consiste également à informer sa clientèle sur l’évolution et le changement des règles fiscales. Grâce à ses compétences dans le domaine de la fiscalité, il peut prévenir un éventuel contrôle fiscal. Bref, il accompagne son client afin de le débarrasser du stress engendré par la complexité des lois fiscales et juridiques actuelles.

Comment bien choisir ce type de prestataire ?

Pour s’en sortir indemne, il est important de bien choisir son avocat fiscaliste. Pour dénicher un prestataire de confiance comme fiscalistes.net. Il convient de jeter un coup d’œil sur son parcours universitaire et professionnel. Il doit être titulaire d’un master en droit. Pour pouvoir exercer son métier, il doit avoir maîtrisé plus d’une dizaine de disciplines. Bien entendu, aucun avocat ne pourra travailler sans avoir obtenu un certificat d’aptitude à la profession d’avocat ou le CAPA. Il se doit aussi de passer devant le barreau pour obtenir son titre. L’interlocuteur doit idéalement avoir 4 ans d’expérience dans le domaine.

Il faudra de même porter une attention particulière sur ses compétences avant de prendre une décision. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès des connaissances ayant déjà eu affaire avec ce type de prestataire. Ces personnes ont certainement un nom de confiance à recommander à l’intéressé. D’autres critères, comme la proximité géographique, sont également à prendre en compte. Quoi qu’il en soit, l’aspect financier ne doit pas être un obstacle pour dénicher la perle rare. Il suffit d’installer un climat de confiance dès le départ pour éviter de gaspiller son argent. Il est d’ailleurs préférable d’engager un professionnel disponible pour recevoir régulièrement des nouvelles sur l’avancement de l’affaire.