La totalité des fonds à débourser pour l’achat d’une maison

La totalité des fonds à débourser pour l’achat d’une maison

20 août 2019 0 Par Jacky

Vous envisagez d’acheter une maison ? Croire qu’on paiera uniquement le prix d’achat d’une maison pour l’acquérir, c’est se préparer à s’exposer à d’importants imprévus. Autant connaître la nature des dépenses supplémentaires pour ne pas s’attirer des ennuis.

S’occuper soi-même des démarches ou recourir à un courtier ?

Il faut bien maîtriser le marché de l’immobilier pour pouvoir entreprendre soi-même l’achat d’un bien immobilier. Sinon, faire appel à un courtier serait une meilleure idée, mais ce serait alors le premier poste de dépenses à prendre en compte.

Les frais de notaire

Ils englobent :

  • Les droits d’enregistrement
  • Les frais de recherches
  • Les honoraires
  • L’inscription hypothécaire

Les droits d’enregistrement constituent la taxe à payer au Bureau d’enregistrement lorsque le notaire va y déposer l’acte de vente du bien immobilier. En Belgique, leurs valeurs sont différentes selon les régions. Prévoyez 12,5 % du prix du terrain et/ou de la maison si le bien se trouve à Bruxelles ou en Wallonie. En Flandre, 10 % suffisent.

Les frais des recherches urbanistiques et cadastrales s’évaluent en fonction des démarches entreprises par le notaire.

Les honoraires du notaire, en Belgique, suivent une stricte réglementation. Ils sont les mêmes quel que soit le notaire choisi.

L’inscription hypothécaire représente 1,30 % de la valeur de la maison. Les formalités se déroulent au Bureau des hypothèques.

Les frais bancaires

Pour financer l’achat d’un bien immobilier, la souscription à un crédit hypothécaire est le moyen le plus courant. Ce n’est pas gratuit. Il y a des frais bancaires comme les frais de dossier qui s’élèvent actuellement à 500 € environ sans oublier les intérêts.

Le précompte immobilier

Tous les débuts d’année, il faut s’acquitter du précompte immobilier dont le montant est calculé en fonction du revenu cadastral. Il fait partie de l’impôt sur les biens immobilier.

L’assurance solde restant dû et l’assurance incendie

L’assurance solde restant dû est indissociable du prêt hypothécaire, le crédit qui finance l’achat de la maison. Elle est facultative. Toutefois, y souscrire est fortement recommandé. Sa valeur dépend du montant du crédit, du taux d’intérêt, de la probabilité du décès, de la durée et de la date finale de remboursement. Son calcul est assez complexe.

Il peut aussi être avantageux de souscrire à une assurance incendie.

Les frais divers : les derniers, mais non moins importants

Le déménagement, les travaux de rénovation, les factures d’énergie, d’eau et de gaz sont à prendre en compte.

 

Pour terminer, acheter un bien immobilier requiert une mûre réflexion avant de se lancer, car la totalité des fonds à débourser revient beaucoup plus que le prix d’achat.